Coda à contre emploi

Je me suis amusé à utiliser Coda 2.0 à contre-emploi, avec beaucoup de succès ce week-end. Alors que je mettais à jour mes builds de LibreOffice selon plusieurs méthodes et plusieurs versions (LibreOffice 4.0 alpha, LibreOffice 3.6.4 RC) j’avais de nombreuses fenêtres sur mon bureau : plusieurs terminaux, plusieurs fenêtres du Finder et plusieurs fenêtres d’Xcode afin de modifier les options de compilation que l’on règle dans autogen.sh ou autogen.lastrun dans le cas de LibreOffice. Je me suis dit : pourquoi ne pas utiliser Coda? Et voilà le résultat:

développer autre chose que des sites internet avec Coda

Un environnement propre, mono-fenêtre où tout est regroupé dans les onglets (Finder, terminal, éditeur de texte) pour chaque version de LibreOffice. Il est tout à fait possible aussi de travailler sur serveur distant grâce à SSH afin de déléguer la charge de la compilation (mon MacBook Air a appréciéWinking. Certainement pas là où on l’attend le plus, Coda a été très utile à cette tâche, d’autant plus qu’il m’a permis d’uploader les fichiers finis sur le serveur… Et pourquoi pas ?

Comments

Coda 2.0.5, les aléas du Mac App Store (MàJ)

Diet Coda pour iPad
Depuis quelques jours seulement, Coda 2.0.5 vient de sortir avec une longue liste de corrections. Commence l’attente que devront subir les utilisateurs de Coda qui l'ont acheté sur le MAP et non directement à Panic...
Si l'on part du principe que les développeurs ont envoyé l'application à jour à Apple au moment même où ils l'ont mis sur le site, alors nous pourrons mesurer le temps que prend cette approbation. Si elle pouvait prendre que quelques jours, voire même que quelques heures par le passé, elle peut prendre maintenant jusqu'à un mois ! On a pu trouver de nombreuses excuses à cela : WWDC, sortie de OSX 10.8, etc.
Reste que les attentes sont finalement toujours aussi longues, et que les utilisateurs d'une version bugée (Coda 2.0 l'était) trouvent le temps longs et regrettent leur achat sur le MAP.
Panic a eu l'originalité (et l'intelligence) de proposer une solution unique : pouvoir télécharger sur leur site internet la dernière version en date (version de démonstration). Si le logiciel détecte une version achetée sur le MAP, elle se déverrouille et l'utilisateur peut jouir d'une application à jour sans attendre Apple. Il perdra les quelques fonctionnalités qu'Apple, dans sa grande mansuétude, a réservé au MAP : la synchronisation par iCloud. On s'en remettra.
Les paris sont ouverts : combien de retard aura le Mac App Store sur Panic : une semaine ? Un mois ?
(MàJ) : une petite quinzaine de jours seulement…

coda

Comments

Coda 2 à moitié prix : c'est maintenant

coda 2 à moitié prix

C'est maintenant. Vendredi, ce sera trop tard !
Comments

Coda 2 !

coda2


Ça y est enfin : la sortie de Coda 2 est annoncée pour jeudi ! Un grand nombre de nouveautés enrichissent encore cet excellent outil de développement web. La surprise vient d'une nouvelle application de Panic : DietCoda, un Coda pour iPad.

Diet Coda pour iPad
À partir de jeudi prochain, les applications bénéficieront de 50 % de réduction à ne pas manquer pour ceux qui veulent investir dans ce logiciel. Nous vous en donnerons un petit aperçu dès sa sortie.
En attendant, les nouveautés sont assez impressionnantes.
On passe sur les très attendus plis de code (code folding), la complétion automatique des variables et des fonctions maison, l'amélioration de l'indentation et de la fermeture des balises.

Viennent par surprise la gestion des bases de données SQL de manière visuelle (pour éditer la structure de la table ou exécuter des requêtes), l'amélioration des clips de code, et même de l'éditeur CSS par des popups GUI en mode d'édition de code. Et en prime : l'aperçu live sur votre iPad du code que vous créez sur Mac ! Les principaux reproches que l'on pouvait faire à Coda (trop orienté html/CSS de base) sont gommés. On peut enfin faire du développement dynamique avec l'aperçu iPhone, iPad, etc. L'App est dite "Retina Ready" pour ceux qui attendent les nouveaux Macs… Coda 2 est de plus 64 bit ce qui nécessitera que les plugins de Coda 1 soient réécrits ou du moins recompilés pour être compatibles avec cette nouvelle version. Ce ne sera certainement pas le cas de tous dès le début. Il faudra être patient pour retrouver l'intégralité de ses greffons.

Espérons que Panic aura gardé ce qui fait sa patte : une interface léchée et minimaliste où les fonctionnalités sont là pour accélérer le flux de travail et non pour le ralentir. Enfin un petit IDE de développement Web complet (html5, CSS, PHP, SQL) natif Mac et léché à la perfection. Un peu plus jeudi …

Comments

Coda 2 arrive ! [màj]

panic_coda

[update] Sur Twitter, Panic annonce que Coda 2 en est à la beta 8, ajoute quelques testeurs supplémentaires. Le développement avance bien, et l'équipe corrige plus de 50 bugs par semaine. À quand ?

Panic pré-annonce via Twiter l'éminence d'une pré-version en bêta privée de leur logiciel phare : Coda.
Les fans de Coda attendent impatiemment Coda 2 peut-être avec la même rage que certains fans passent des nuits blanches à espérer Pixelmator 2.
Il faut dire que ces "petits" développeurs indépendants savent créer des logiciels fort attachants, drôlement bien foutus, et dont on ne peut rapidement plus se passer... Ensuite la communauté est en émoi à la sortie de chaque nouvelle version ou ... son absence ( Textmate 2) !
Panic, déjà auteurs du très célèbre Transmit, promet de nous livrer une bêta avant Noël de Coda, leur environnement de développement Web unifié, qui verra entre autre de nouvelles fonctions dans l'éditeur de texte comme le "code folding" et l'autocomplétion des variables.
Le Blog de Panic sera bientôt à jour et reflètera "the State of the Union" 2011 (un an après celui de 2010 déjà où il était dit qu'ils travaillaient fort sur Coda 2) et le point y sera fait sur le présent et le futur du développement de cette petite boîte.
Stay tuned, comme on dit si l'on veut clore par un anglicisme de plus.

Comments