Mac OS X 10.7 Lion
Préparer son Mac pour Mac OS X 10.7 Lion

A la sortie d'une nouvelle version de Mac OS X, la question se pose : vais-je changer de machine ?
Pour beaucoup, c'est l'occasion de le faire et d'acheter un nouveau Mac. Le cycle de développement est tel, qu'une nouvelle version sort tout les ans et demi en moyenne (deux ans pour Leopard). Les plus enthousiastes changent de machine à ce rythme, les autres sautent un cycle et conservent leur Mac trois ans au moins.
Si vous décidez de conserver votre machine, ces conseils sont pour vous, car c'est en effet le moment de la rénover pour continuer à travailler quelques années dans de bonnes condition. Je vous propose donc une suite de conseils orientés matériel et comment les réaliser.

Mémoire Mac
Rajouter de la mémoire

C'est la règle d'or. Vous voulez une machine qui marche bien et vite : rajoutez de la mémoire vive. Les logiciels utilisent de plus en plus de mémoire (il faut dire qu'ils ne sont pas toujours très bien optimisés) et s'ils sont à l'étroit, la mémoire virtuelle est utilisée, d'où d'importants ralentissements car cette mémoire virtuelle se trouve sur le disque dur dont l'accès est bien plus lent que la mémoire vive.
Non seulement le Mac ira plus vite car le disque dur grattera moins, mais pour tous les Macs à carte vidéo non dédiée (intégrée à la carte mère comme les puces GMA d'Intel), un autre avantage sera important. En effet ces puces utilisent de la mémoire vive dite « partagée » qui est plus lente que de la mémoire vidéo dédiée. Or, plus le système d'exploitation dispose de mémoire, plus il pourra en allouer à la puce vidéo qui fonctionnera d'autant mieux. Elle affichera plus d'images secondes, les animations seront plus fluides, il n'y aura moins d'artefacts, de défauts vidéos (lignes noires, carrés noirs) lors d'enchaînements d'effets dont est friand Lion. Les jeux pourront afficher quelques détails de plus, peut-être quelques images / secondes supplémentaires. Les applications comme iPhoto, Pixelmator qui traitents des images avec les filtres CoreImage matériels fonctionneront mieux, plus vite, et de manière plus fluide. Même si vous n'aurez pas l'impression d'avoir changé de carte vidéo, il y aura du mieux, qui, cumulé aux avantages de ne pas avoir à swapper (utiliser la mémoire virtuelle) ne sera certainement pas qu'un placebo : l'amélioration sera nette.

Or Lion est pleinement 64 bit (comme Snow Leopard) : il utilise beaucoup de mémoire. Et Lion inaugure un nouveau fonctionnement des applications dans un but de plus de simplicité : les petites lumières bleues du Dock de signalent plus les applications ouvertes par défaut. On ne sait plus quel logiciel est ouvert, surtout si l'on débute, et on laisse tout ouvert ce qui utilise de grandes quantité de mémoire RAM.

Dock Snow Leopard

Ici, par exemple les applications ouvertes sont signalées par un rond bleu comme sous Snow Leopard.

Dock Lion


Ne pas savoir comme ici sous Lion quels logiciels fonctionnent n'incite pas à les fermer : la mémoire utilisée peut être énorme surtout si l'on met toujours son ordinateur en veille sans l'éteindre.

Comment rajouter de la mémoire, et quelle quantité ?
Pour savoir quel type de mémoire vous utilisez, le plus simple est de cliquer sur le menu « pomme » en haut à gauche et d'aller sur « A propos de ce Mac » vous aurez la quantité et la nature de la mémoire qui équipe votre Mac :

À propos de ce Mac

On voit en effet que cet ordinateur est équipé de RAM de type DDR2 SDRAM de vitesse 667 MHz et que la quantité est 3 Go.
Pouvons-nous en rajouter, et combien ?
Pour cela, cliquez sur « Plus d'infos... » :

A propos de ce Mac : méloire

A la fenêtre qui s'ouvre, aller à l'onglet mémoire, et vous aurez des informations nouvelles que nous n'avions pas avant Lion. On voit qu'ici les deux logements sont occupés, et que pour avoir plus de moire, il faudrait supprimer la barette de 1 Go (à gauche) et d'en rajouter une de 2 Go, pour avoir 4 Go au total, quantité recommandée pour utiliser Lion sereinement.
Cliquez sur « Instructions de mise à niveau de la mémoire » pour arriver sur une page du site Apple qui donne les conseils techniques adaptés à votre ordinateur spécifiquement : comment le démonter, quelle trappe ouvrir et comment, quels gestes réaliser pour glisser la barrette toute neuve.

MacTracker
Quelle est la quantité maximum de mémoire que l'on peut mettre ?


Pour cela, utilisez le petit logiciel bien utile MacTracker, qui garde la liste de tous les Macs qui ont jamais été construits et de leurs caractéristiques techniques. Cliquez sur « This Mac... » et vous apprendrez beaucoup sur votre petite merveille. Voyons ce que ça donne.
Une fenêtre s'ouvre, rendez-vous sur l'onglet « Memory and Graphics » :

mactracker rajouter mémoire

On apprend aussi que la RAM est de type 667 MHz, dite PC 5300 (cette dénomination peut être utile si on souhaite en acheter). La mémoire vidéo partagée utilisée est 144 Mo, ce qui correspond à la quantité minimum, ce que l'on peut certainement améliorer en rajoutant de la mémoire.

Mais surtout, la ligne « Maximum RAM » est très intéressante, puisqu'elle nous indique :
« 6.0 Go (Actual), 4.0 Go (Apple) »
C'est-à-dire, que même si Apple nous indique que ce MacBook n'accepte que 4 Go de RAM, en réalité, il a été testé et fonctionne avec 6 Go, ce qui est une bonne nouvelle et peut-être une quantité qui pourra l'aider à fonctionner encore mieux quelques années encore.

Remettre la mémoire en vente.

Quand on réfléchit à upgrader son Mac, on pèse le pour et le contre. La somme des coûts de ce que l’on veut rajouter nous permettrait presque parfois de racheter un nouvel ordinateur. Or, si l’amélioration est incrémentielle (on passe de 3 Go de RAM à 6 Go, mais on doit acheter 6 Go comme l’exigent les emplacements barrette), alors, le mieux est de mettre la mémoire que l'on a en vente sur www.ebay.fr ou sur www.leboncoin.fr (nous savons qu'il s'agit de la DDR2 PC 5300 667 MHz) et commander un jeu de 6 Go en deux barrettes identiques par exemple sur www.macway.com (ou sur tout autre site). Ainsi, à peu de choses près, on n’aura à payer que 3 Go ce qui rend l’opération bien plus intéressante. Il en est de même, on le verra, si on remplace le disque dur.

Avec 6 Go de mémoire vive, ce petit MacBook va reprendre une rapidité qui lui permettra de travailler vaillamment encore longtemps.
Mais, tant qu'on est à revendre des pièces sur eBay et à en commander, voyons ce que nous pouvons faire de mieux.

Changer le disque dur HDD par un disque SSD

L'élément le plus lent dans un ordinateur est le disque dur. Il en a toujours été ainsi. Il est constitué de plateaux qui tournent (un peu comme des disques 33 tours) et d'une ou plusieurs têtes de lectures magnétiques (un peu comme les diamants des disques 33 tours) qui vont lire les données là où il faut. C'est souvent le dernier élément mécanique d'un ordinateur, surtout depuis que les nouveaux portables Mac n'ont plus de lecteurs CD ou DVD. Or, ce qui limite la puissance et la rapidité d'une machine est la puissance de son élément le plus lent ou le plus faible. C'est ce qu'on appelle le goulet d'étranglement. Alors que faire ?
Il existe des disques-durs qui sont beaucoup plus rapides : ce sont les disques SSD. Ils sont constitués de mémoire Flash. C'est le même type de mémoire que l'on retrouve dans la mémoire vive RAM sauf que cette mémoire ne doit pas perdre ses données quand elle n'est plus alimentée en électricité. Je vous conseille l'excellent article de MacBidouille dédié aux disques-durs SSD qui vous apprendra tout dessus et même plus : les types de mémoires, de contrôleurs, etc. Ce n'est pas le but de cet article de tout couvrir ; sachez qu'un disque SSD a presque tous les avantages :

  • silence absolu de fonctionnement ;
  • rapidité impressionnante autant en lecture qu'en écriture ;
  • rapidité générale de l'ordinateur puisque la mémoire virtuelle (fichier d'échange sur le disque se trouve accéléré aussi) ;
  • faible risque de panne dû aux chutes ou aux vibrations ;
  • faible consommation électrique : l'autonomie de votre portable va être améliorée ;
  • pas de problème de fragmentation des données, le disque garde les mêmes performances s'il est vide ou presque plein (les performances d'un disques-dur traditionnel HDD déclinent avec son remplissage).

Fichier d'echange Lion

Les 1,8 Mo du fichiers d'échange ne sont pas énormes, mais il faut mieux qu'ils soient sur un SSD que sur un vieux HDD.

Mais alors, pourquoi tous les ordinateurs ne sont-ils pas équipés de disques SSD si tout est si parfait ?
Vous l'avez compris, il y a quelques inconvénients :

  • Prix important ;
  • Prix important des grandes capacités (plusieurs centaines d'euros) ;
  • D'où faibles capacités quand on veut pas se ruiner.

Alors, que faire ?
Heureusement, les prix baissent, et pour moins de 150 euros on peut avoir une capacité de 64 Go sans problème. Mais c'est pour cela qu'il ne faut pas gaspiller les Go que l'on a durement acquis, et qu'il faut optimiser notre place, comme nous allons le voir dans les chapitres qui suivent.

Que faire de votre ancien disque dur ? Il y a deux cas de figure.

Si vous avez un MacPro (ou PowerMac), c'est à dire une tour. Utilisez le SSD pour installer le système d'exploitation et conservez votre disque HDD comme deuxième disque à l'intérieur de la tour où vous mettrez vos documents, vos films, tout ce qui ne nécessite pas un temps d'accès trop rapide. Vous pouvez même installer votre compte personnel (c'est-à-dire vos fichiers, images, vidéos, applications, etc.) automatiquement sur le gros disque HDD afin de ne conserver que le système d'exploitation sur le petit disque SSD. Vous n'aurez pas de cette façon à réfléchir où vous mettrez quoi puisque vous aurez tout paramétré dès le début.
Pour cela, allez dans Préférences système, ouvrez le petit cadenas à l'aide du mot de passe administrateur, et faites un clic droit (contrôle clic) sur votre icône d'utilisateur à gauche :

Options avancées Lion

Ensuite, sélectionnez « Options avancées... » et vous aurez accès aux réglages suivants :

Changer répertoire de départ Lion

C'est ici, de manière complètement transparente (et supportée par Apple) que vous pourrez choisir un autre un autre disque dur comme répertoire de départ. Il faut que ce soit un disque interne à votre Mac. Si vous vous amusez à mettre un disque externe (USB ou Firewire), s'il n'est pas monté, votre Mac ne démarrera pas correctement : alors attention !

Si vous avez un MacBook, un iBook, un MacBook Pro, le disque SSD s'installe avec plus ou moins de difficulté à l'intérieur de la machine. Ce n'est pas non plus le but de cet article de couvrir comment on ouvre l'appareil pour changer le disque dur. Sachez seulement que pour un MacBook non Unibody c'est très facile. Pour les autres machines, de nombreux sites internet (iFixit par exemple) proposent des pas à pas détaillés qui permettent de réaliser l'opération à cœur ouvert.

Changer disque dur macbook

Certains sites proposent les tourne-vis qu'il faut (quand il sont spécifiques) avec le disque SSD. Les MacBook/Pro anciens bénéficieront d'avantage d'un SSD et leur garantie est échue : cela encourage à l'upgrade. Les appareils récents sont souvent équipés de SSD dès l'origine, cela n'empêche pas d'avoir à lire les paragraphes qui suivent et qui donnent de précieux conseils pour les utiliser au mieux. Toujours est-il que cela peut faire peur d'installer soi-même un SSD dans un joli portable encore sous garantie. Certains APPLE Centres le feront à votre place.
Vous aurez là aussi, un disque dur en trop. He bien, revendez-le sur eBay avec votre mémoire ; ou bien, encore mieux, achetez un boîtier de disque dur externe USB ou (prenez bien un 2 pouces ½) pour ordinateur portable sur Macway par exemple :

Boîtier disque dur externe mac

Glissez-y votre disque HDD, branchez-le à votre portable et utilisez-le comme disque de sauvegarde TimeMachine ou comme disque externe où vous mettrez vos fichiers volumineux que vous n'utilisez pas tous les jours, ou encore les deux : dans ce cas faites deux partitions HFS+. Une sera allouée à TimeMachine et l'autre à recevoir les fichiers que vous voudrez bien y mettre. Ce disque vous attendra à la maison ou au bureau quand vous serez en vadrouille.

Maintenant que vous avez préparé votre Mac pour Lion, continuez votre lecture avec les articles suivants:

Et pour une lecture plus agréable, téléchargez l’article pdf ici.