LibreOffice 4.0 (alpha)

LibreOffice 4.0 optimisé en français

La prochaine version de LibreOffice ne sera pas la 3.7 comme on le pensait mais bien la 4.0. Est-ce que ce changement d'unité apportera une rupture plus importante, plus de nouveauté ? En tous cas elle révèle bien la motivation des troupes de développeurs, leur envie d'avancer vite et loin ; mais elle coupera un peu plus la suite des suites sœurs (OpenOffice et NeoOffice).

Les nouveautés sont toujours à voir à cette page qui se remplit peu à peu. Encore une fois, les choix de la Document Foundation en matière d'interface résident en des modifications incrémentielles (par opposition à un changement global et important). Mais le code est repris de fond en comble, ce qui a entraîné un certain nombre de bugs dans les premières versions de LibreOffice, situation bien arrangée depuis.

Vous pouvez télécharger LibreOffice 4.0 en français (n'oubliez pas que c'est encore une préversion, ou même version alpha) compilée sous Lion à l'aide de LLVM GCC. Cette version de la suite est donc optimisée et vous permettra de tester les dernières avancées proposées.
Notez dans l'interface la possibilité de choisir le jeu d'icônes « Tango Testing » qui propose de nouvelles icônes ajoutées au jeu de base.

LibreOffice 3.6.4 optimisé clang
Enfin, voici afin que vous puissiez tester LibreOffice compilé par MacLocal sous OS X 10.8, XCode 4.5.2, CLang et le SDK de 10.6, en sa dernière version de développement branche stable (3.6.4+)
Cette version qui a pris 4 heures exactement sur un MacBook Air Ivy Bridge Core i5 est particulièrement légère puisque dépourvu de tout le code Mozilla (qui ne sert qu’à quelques fonctions de carnet d’adresse).
Elle est à télécharger en français à un peu moins de 100 Mo, à des fins de test seulement. Elle est stable puis qu’il s’agit de la branche correction de bugs (3.6.4+), cependant de tests de performances doivent être réalisés. Elle n’apparaît pas foncièrement plus rapide pour un démarrage froid, un démarrage chaud (en mémoire) ou l’ouverture des lourds fichiers Calc qui permettent de mesurer la vitesse de la suite sur des feuilles de calcul.
Rappelons que sous Linux, Clang fournit aux dires des développeurs des binaires quelque peu plus lents que GCC; sous Mac et avec la dernière version de Clang, LibreOffice ne semble pas plus lent mais le gain de rapidité n’est pas flagrant.

Dans les deux cas, les versions de LibreOffice, pour des raisons de gain de place évidentes, sont proposées dans une archive compressée au format 7z, un des plus efficaces, avec les options les plus agressives : moins de vitesse, plus de compression, archive solide, un seul fichier. Relisez la page consacrée aux logiciels de compression sous mac si vous voulez plus de précision. Vous pouvez décompresser l'archive à l'aide de Keka, Unarchiver par exemple.
blog comments powered by Disqus