Sécurité ou liberté ?

Je m'étais toujours dit : le jour où Apple transformera le Mac en iPad je passerai à la concurrence (heu … Linux, bien sûr) !
Avec Sierra on s'en approche toujours un peu plus. La case " n'importe où" n'est plus présente dans le panneau de configuration : Préférences système, sécurité et confidentialité, Général. Par défaut, c'était bien la case : "AppStore et développeurs identifiés" qui était cochée par défaut déjà dans El Capitan.
L'utilisateur débutant ou moyen n'aura pas l'idée d'aller modifier ces réglages et cela peut-être bien dommage dans certains cas. De nombreux logiciels Open Source ne sont pas toujours signés; parfois ils le sont mais leur versions beta ne le sont pas… Cela apporte-t-il de la sécurité ? Certainement, mais à quel prix ? Rapellons-nous un des derniers virus ou plutôt cheval de Troie sous mac était véhiculé par un logiciel connu et signé, Transmission. Le compte développeur avait été compromis : cela a permis au malandrin de diffuser son cheval de Troie de manière officielle, signée et validée par Apple…

Alors, suis-je toujours sur Mac ? La réponse est oui… Peut-être s'habitue-t-on à la perte de "libertés". Je teste régulièrement Ubuntu et je suis assez impressionné je dois dire par les progrès de Linux en général et de cette distribution en particulier. Mais je n'ai pas voulu sauter le pas et perdre du temps à réapprendre tant de choses, des nouveaux logiciels des nouveaux "workflow" comme on dit, flux ou manières de travailler.

Il reste encore deux cases : verra-t-on un jour notre liberté réduite au seul choix "AppStore" ?

securite_liberte_mac
blog comments powered by Disqus