LibreOffice 3.3 RC 1, Interview d'un développeur Mac

libreoffice gratuit mac
Nouvelle préversion de LibreOffice, en RC 1 cette fois : la version finale arrive à grand pas. Elle est à télécharger ici sur le site de la Document Foundation.
Le blog de la Document Foundation propose une interview d’un développeur, Joseph Powers, impliqué dans le développement de LibreOffice côté Mac.

Quel est votre éditeur de texte préféré?
En ce moment, j’utilise Text Wrangler (Mac OS X). Il est gratuit et marche bien. De plus ils ont créé une interface en ligne de commande pour ça, ce que la plupart des programmes Mac ont oublié de faire. Je devrais essayer de faire fonctionner l’environnement XCode avec le projet, puisque les éditeurs sont très puissants.

Comment avez-vous entendu parler de LibreOffice?
J’utilise OpenOffice.org depuis ces dernières années. Je n’aime pas MS-Office puisque la version Mac n’est toujours pas tout à fait compatible avec la version MS-Windows. Je lis OSNews qui présentait une article sur la création de la Document Foundation.
(...)
Quelle a été votre première contribution à LibreOffice ?
J’ai commencé à soumettre des patch et des suggestions pour parvenir à compiler le code sous MacOS X. Quand le projet a commencé, il y avait peu de documentation à propose des dépendances nécessaires à la compilation sous Mac OS X.

Comment avez-vous vécu votre première contribution à LibreOffice?
L’équipe présente de programmeurs est très sympathique et a accepté mes suggestions et patch sans se plaindre. Ils les ont appliqué au code central.

Que pensez-vous être votre plus importante contribution à LibreOffice jusqu’à présent?
Mon plus gros projet a été de supprimer du code les implémentations des icônes haut-contraste de chaque theme. Il semble qu’inclure un deuxième groupe d’icônes à haut contraste pour chaque thème était un peu trop puisqu’un thème à haut contraste avait déjà été créé. Alors j’ai passé quelques semaines à cerner et supprimer ce code.

Quels sont les conséquences pour les utilisateurs?
D’abord, il n’est plus nécessaire d’avoir un deuxième set d’icônes avec chaque thème. Cela réduit la taille de l’install. Et puisque la plupart du code chargeait les références de ces deux sets et déterminait celui qu’il fallait afficher plus tard, mes changements réduisent l’empreinte mémoire et les cycles processeur utilisés par le logiciel. Il en résulte un système plus rapide et plus réactif.

Quelle est votre vision de ce qui peut être apporté à LibreOffice?
En ce moment, j’essaie de me remettre au C/C++, donc je me concentre sur le nettoyage de code. La base de code actuelle a besoin de beaucoup de travail. Les macros de pre-template sont ma cible actuelle. J’adore l’idée que quelqu’un est arrivé avec la possibilité de créer des templates avant qu’on ait rajouté ça dans les standards C++. Cependant, aujourd’hui ces marcros ne font qu’ajouter de la confusion dans le code. Mon but à moyen terme est de nettoyer les problèmes résultant de plusieurs années de négligences.
Plus tard, j’aimerais passer des API Carbon aux API Cocoa. Cela nous permettrait de passer de Mac OS X 10.4 à 10.5 et nous autoriserait à faire des builds 64 bit. J’ai remarqué que nous avons un début de port vers cocoa dans la base du code. Ainsi, le problème sera de déterminer comment modifier la procédure de compilation pour qu’elle réfère aux sources cocoa, et ensuite d’ajouter les fonctionnalités manquantes.

Tout le fil de LibreOffice et OpenOffice sur MacLocal ici.



blog comments powered by Disqus